Ma démarche écologique en tant que vigneron, pour un vignoble durable

Ma démarche écologique

 

Dans les vignes

Il faut rendre le sol et la plante à nouveau sensibles et  réceptifs aux nombreuses influences subtiles de la terre et du ciel.
 Pour cela, il est nécessaire de mieux observer, ressentir et comprendre le terroir qui nous est confié pour agir en connaissance de cause.
Dans un environnement naturel équilibré, il est plus aisé d’entretenir un sol vivant et fertile et de respecter mais aussi de renforcer les processus de vie pour stimuler la croissance et la santé des plantes qui grandissent en harmonie avec la nature.

Dans la cave

Il n’existe pas à l’heure actuelle de cahiers des charges pour une appellation biologique du vin ni d’obligation d’étiquetage des produits chimiques utilisés lors de son élaboration, à l’exception des produits allergènes tel le soufre.

Afin de préserver l’authenticité et la typicité du vin sans en altérer le gout, mais au contraire pour le révéler et le relevé, je souhaite reconduire sur le vin le principe d’abstention de produits chimiques de synthèse qui régit la production des raisins. C’est déjà le cas actuellement sur plusieurs de mes cuvées.

 Mais pour une démarche plus globale et plus efficace, il convient également de tout mettre en œuvre pour limiter le gaspillage, la surconsommation  des emballages (bouteilles allégées..) et l’impact sur l’environnement des procédés de fabrication en utilisant par exemple que des bouchons en liège naturel (meilleur bilan carbone que les bouchons synthétiques)

 


« Le vin vaut ce que vaut l’homme et l’ignorant ne fait du bon vin que par hasard » E. Peynaud

Liens externes

Ma CAVE, mon VIGNOBLE

Mes VINS